LE FESTIN DE JULIE DE LA BELLE EPOQUE – mercredi 6 novembre 2019

Les Carnets de Julie

C’est une invitation au voyage que nous propose aujourd’hui Julie, un voyage à travers le temps bien-sûr, mais aussi entre mer et montagne, sur la belle Côte d’Azur. Et c’est dans ce décor qu’elle va tenter de relever un défi fou : mettre sur pied un Festin comme il y en avait à la Belle Époque.

Si nous avons tendance à confondre la Belle Époque de la fin du Second Empire et les années folles, vous verrez que c’est une période pleine de richesses notamment apportées par les riches hivernants qui, venus du monde entier, ont participé au développement éclectique fulgurant de la Côte.

Une nouvelle fois, pour cette incroyable aventure, Julie a fait appel à Charles Kaisin, illustre scénographe belge à la créativité débordante, chargé de l’orchestration du Festin, et de Dominique Le Stanc, Chef cuisinier, qui a troqué ses deux étoiles il y a quelques années pour un tout petit établissement dans lequel il sublime la cuisine de « bonne femme » avec les produits du terroir.

A eux trois, ils vont sillonner la Riviera Française et partir à la rencontre de cuisiniers attachés à leur terroir, d’artisans au savoir-faire inégalé, et de spécialistes de l’époque qui les aiguilleront dans leur quête afin de ressusciter les Festins de la Belle Époque.

Toutes les recettes de l’émission :

Regardez l’émission du 6 novembre en replay sur le site officiel des Carnets de Julie

Liens utiles

Charles Kaisin

Pour redonner vie aux Festins de la Belle Epoque, Julie a choisi de s’adresser à un spécialiste du genre, Charles Kaisin. Formé auprès des plus grands architectes, la créativité de ce designer émérite est sans limite. Metteur en scène et bien plus, il est avant tout un créateur de repas surréalistes, un savoir-faire qu’il va partager pour aider Julie à mettre en œuvre ce grand projet.

https://www.charleskaisin.com/

Dominique Le Stanc 

Dominique, chef cuisinier amoureux de sa région, a troqué il y a de cela quelques années ses deux étoiles obtenues dans les cuisines du Negresco pour un tout petit établissement en plein cœur de Nice, La Merenda. Pas de téléphone, quelques tables seulement à côté de la minuscule cuisine, Dominique y pratique la cuisine de « bonne femme » qu’il juge beaucoup plus difficile de reproduire avec les bons produits frais du terroir que de créer une nouvelle recette sous les ors d’un palace. Une tradition qui lui est chère et qui le fascine. Dominique est le cuisinier hors pairs qui accompagne Julie dans sa quête de revisite des Festins de la Belle Epoque.

http://www.lamerenda.net/La_Merenda_Site_Officiel/La_Merenda_Nice.html

Vassiliki Castellana

En 2006, Vassiliki a quitté sa Grèce natale pour la France pour continuer ses études en sociologie. Alors qu’elle cherche un travail étudiant, elle visite la Villa Kérylos, et ne la quittera plus. Aujourd’hui guide-conférencière, elle est toujours sous le charme de cette reproduction parfaite des villas grecques antiques de Théodore Reinach.

http://www.villakerylos.fr/

Richard Duvauchelle

Après la gestion de prestigieuses adresses hôtelières cannoises, Richard est devenu le conservateur éclairé et passionné de la maison natale de l’un des plus grands chefs français : Auguste Escoffier, que l’on surnomma par ailleurs le cuisinier des rois et le roi des cuisiniers. Au cœur du village de Villeneuve Loubet, son ancienne demeure transformée en musée conserve précieusement les traces des différentes étapes de sa vie.

https://www.musee-escoffier.com/

Michel Escoffier

Michel Escoffier n’est autre que l’arrière-petit-fils d’Auguste Escoffier. S’il a toujours parcouru le monde, Michel a toujours été étonné de se voir demander s’il était un descendant de l’illustre cuisinier. Partout, son nom suscite émotion et respect. Il a un nombre démesuré d’anecdotes de la vie de son aïeul, et c’est lui qui ouvrera la route de la découverte culinaire de Julie avec Richard Duvauchelle.

https://www.musee-escoffier.com/

Anne Lechaczynski

Anne est à la tête de la verrerie de Biot. Sa famille est présente dans le village depuis plus de 500 ans. Aux côtés de son frère, elle veille à la transmission de l’art du verre soufflé des maîtres souffleurs de verre, un savoir-faire qui demande plus de 10 ans de travail acharné pour le maîtriser. Le verre soufflé est le fruit d’un travail d’œil et de manipulations délicates. La verrerie de Biot renouvèle constamment ses collections et effectue tout un travail de recherches pour développer de nouvelles techniques de conception.

http://www.verreriebiot.com/fr/index.php

Marc Berlie et Clémence Bruneau

Marc et Clémence sont deux maîtres verriers de la verrerie de Biot. Leur domaine : le verre soufflé, dont ils ont acquis la maîtrise après de nombreuses années d’expérience et de pratique sous la chaleur des ateliers de la verrerie. Un travail de l’œil et de la main dont le geste est tout à fait particulier mais qui est source des plus belles créations. Chaque pièce de chaque collection est finalement unique.

http://www.verreriebiot.com/fr/

André Castellan

André est le chef jardinier des somptueux jardins de la Villa Ephrussi. En plus de gérer une équipe de jardiniers qui travaillent quotidiennement au maintien de ces jardins, André est un véritable puit de connaissances sur leur histoire. Il en parle passionnément et offre à Julie une balade bucolique lors de son passage à la Villa.

https://www.villa-ephrussi.com/

Jacqueline Manciet

Jacqueline est guide conférencière à la villa Ephrussi, mais aussi historienne, qui publia en 2011 « La Sphinge ». Dans cette biographie, elle raconte l’histoire du destin hors normes de Béatrice Ephrussi de Rothschild, une femme qui aurait pu suivre le chemin pavé d’or de sa famille mais qui a préféré s’émanciper et suivre sa propre voix, et qui fût à l’origine de ce rêve fou d’excentricité : la villa Ephrussi de Rothschild.

https://www.villa-ephrussi.com/

Tony Dalmasso

Tony est pêcheur professionnel et passionné du Cap d’Antibes. Il part chaque jour en mer à 4 heures du matin et rentre au port à 9 heures où il vend directement « au cul du bateau » le fruit de la pêche du jour. Cela fait 19 ans qu’il pêche avec son père Patrice, c’est une passion de famille.

Isabelle Pasquini

Isabelle est responsable de la villa Eilenroc, chargée par la ville d’Antibes. Elle se démène depuis de nombreuses années pour redonner toutes ses lettres de noblesse à cette incroyable villa, persuadée de l’importance de cette bâtisse pour patrimoine français.

https://www.antibesjuanlespins.com/a-voir-a-faire/culture-et-patrimoine/le-patrimoine/la-villa-eilenroc-2031716

Caroline Constantin

Caroline est diplômée en scénographie de l’école Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre. Elle entre à l’Opéra de Nice en qualité de sous-cheffe décorateur et devient plus tard directrice de la Diacosmie de Nice, cet atelier géant de l’Opéra.

http://www.opera-nice.org/fr/opera/diacosmie

 Janine Grégori

Janine est responsable des costumes de la Diacosmie de Nice, et surtout la véritable « âme des lieux » selon Caroline. Grande passionnée de vêtements et de stylisme, elle a toujours travaillé à l’Opéra de Nice dont elle connaît chaque allée.

http://www.opera-nice.org/fr/opera/diacosmie

Henri et Ginette Derepas

Henri et Ginette sont propriétaire d’une grande et belle exploitation de maraîchage de fruits et légumes à la qualité est incomparable. Henri veille à conserver une agriculture vertueuse pour l’environnement. Vrai passionné de l’histoire de son terroir, il cherche constamment à mettre son travail en relation avec les productions d’autrefois, et c’est ainsi qu’il produit aujourd’hui des légumes qui avaient quasiment disparus.

http://www.champ-soleil.fr/1.cfm?p=1-olive-de-nice-condiments-bio-art-de-vivre-mediterraneen

Jean-Denis Saisse

Originaire de Grasse, Jean-Denis est parfumeur. Sa famille évolue dans le Domaine de la Sainte Blanche depuis 1875, et étant passionné de parfum depuis sa plus tendre enfance, il lui était tout naturel de reprendre le flambeau. Depuis plus de 6 ans il travaille avec Olivier Maure et se dédie à la recherche de nouvelles associations surprenantes.

https://www.artdecomposerleparfum.com/home

Catherine Antier

Catherine est une grande passionnée de la Belle Epoque et est également très amie avec Mohamed Araba. Cette antiquaire restaure et essaye de faire connaître un artisanat typiquement niçois, la marqueterie. Un artisanat qui était très en vogue à la Belle Époque et qui a quasiment disparu depuis. Elle possède, dans sa jolie petite boutique de Valbonne, une collection incroyable d’objets anciens qu’elle a restaurés.

Gérard Taurin

Gérard est Meilleur Ouvrier de France, artisan glacier, formateur et spécialiste de la sculpture sur glace. Il est entré en apprentissage de pâtisserie dans la prestigieuse école Lenôtre à Paris. Il est également un véritable aventurier historien de la glace. Après un voyage au Maroc à la recherche de l’origine du sorbet, il s’apprête à partir en Chine sur les traces de Marco Polo et des premières glaces au monde.

http://www.glaceart.com/

Philippe Model

Philippe est décorateur, styliste, scénographe, costumier mais aussi muséographe. Autant de casquettes qu’il porte parfaitement. Tellement parfaitement qu’il est connu dans le monde entier pour ses créations de chaussures, chapeaux et gants, et pour ses collaborations avec les plus grandes maisons.

https://www.philippemodel.com/fr/

Jean-Paul Potron

Jean-Paul est attaché au service du Patrimoine de la Ville de Nice. Il est aussi Conservateur responsable de la Villa Masséna. Il fait de nombreuses recherches sur l’histoire de sa ville à la Belle Epoque et a écrit de nombreux ouvrages sur Nice et sa région.

http://bmvr.nice.fr/EXPLOITATION/bibliotheque-de-cessole.aspx

Didier Gayraud

Très bon ami de Jean-Paul, Didier Gayraud est un historien référence en termes d’architecture Belle Epoque. Niçois d’origine, il est passionné d’histoire locale et collectionne un grand nombre de documents, notamment des photos de la Belle Epoque. Il a écrit entre autres « Belle Demeures en Riviera, 1835-1930 ».

https://www.fnac.com/ia29122/Didier-Gayraud?Origin=fnac_google#ID1659861

Jean-François Albert

Jean-François est responsable de la production des fleurs Marius Auda, entreprise qui s’est placée comme leader dans le domaine des plantes aromatiques dans la région. Il aide Pierre Belleudy dans la réalisation de sa recette pour le Festin de Julie.

https://www.mariusauda.fr/

Ghislaine Rayer

Ghislaine est une référence dans le milieu de la mode. Depuis bon nombre d’années, elle est devenue une spécialiste de l’histoire de la mode balnéaire et des bains de mer. Elle parcourt le monde entier pour chiner et débusquer les pièces rares qui complèteront sa collection de plus de 500 pièces. La pièce la plus ancienne de cette collection rarissime date de 1875.

https://nuitsdesatin.com/

Elizabeth Vidal

Elizabeth est demandée par les plus grands opéras du monde. Cantatrice à la voix soprano, elle chante les plus beaux airs et arrive à les sublimer en entrant en symbiose avec les instruments qui l’accompagnent. Une voix qui procure une émotion tout à fait particulière. Souvent qualifiée d’artisan, de diva flamboyante, celle dont la voix est l’une des plus hautes au monde est simplement douée d’un talent qui n’est pas mesurable.

http://www.elizabethvidal.fr/

Cécile Bonhomme

Cécile a découvert la harpe à huit ans et ne l’a plus jamais quittée. De formation classique, la harpiste est capable de jouer tous les répertoires d’une façon tout à fait particulière puisqu’elle semble ne faire plus qu’une avec son instrument. Et quand elle ne joue pas, elle veille à la transmission de son art.

https://www.cecilebonhomme.com/

Guillaume Koessler

Guillaume est photographe. Il ne travaille qu’avec une chambre noire, ces vieux appareils qui requièrent une technique et une qualité de patience. A contre-courant du numérique et de son flot d’images, Guillaume tire des portraits comme ceux de l’époque et propose une invitation au voyage avec sa chambre photographique ambulante.

https://fr-fr.facebook.com/pages/category/Photographer/Guillaume-Koessler-Slow-Photography-144643582908156/

Pierre Belleudy

Médecin à la retraite, Pierre est un grand passionné de cuisine. Il est le petit-fils de la cuisinière de l’ancien maire de Nice, Jean Médecin. Une vocation qui le suit et qu’il ne pouvait pas louper, il s’est d’ailleurs formé auprès de Jacques Chibois, mais aussi de Dominique Le Stanc.

https://www.cuisinenicoise.fr/author/belleudy/

Mohamed Araba

Compagnon du devoir, ce valbonnais a une véritable âme d’artiste touche à tout, qu’il perfectionne d’ailleurs avec ses nombreux voyages à travers le monde. Il est surtout le propriétaire d’une chambre d’hôtes à Valbonne, et y pratique l’une de ses nombreuses passions : la gastronomie.

https://www.lerocher-valbonne.fr/

Le Lycée hôtelier Paul Augier de Nice

Dirigé par Jean-Paul Gravelle, le lycée Paul Augier accueille environ 1500 élèves et est également le siège du campus régional des métiers de l’hôtellerie. Ouvert depuis 1993, l’établissement porte haut les valeurs du service et de la gastronomie française. Les élèves ont tout mis en œuvre pour que le Festin de Julie et Charles soit grandiose.

https://www.lycee-paul-augier.com/