PAYSANS D’AUJOURD’HUI – FERME DU CLOS DANS LE VERCORS – Samedi 26 Octobre 2019

Les Carnets de Julie

Julie nous donne rendez-vous aujourd’hui dans la plus grande réserve naturelle de France, le Massif du Vercors, pour rencontrer Angélique Doucet. Angélique a quitté sa vie de citadine pour devenir agricultrice. Elle a créé la Ferme du Clos où tout évolue en harmonie, les hommes, les animaux et la nature bien sûr, étant au centre de cette polyculture. Angélique y est parvenue grâce à la solidarité des locaux qui lui ont transmis leur savoir-faire et leurs connaissances. Et c’est en sa compagnie que Julie nous emmène à la rencontre de cette famille de cœur. Au programme : un environnement magnifique et paisible, des spécialités locales, et aussi des recettes revisitées.

Toutes les recettes de l’émission :

Regardez l’émission du – en replay sur le site officiel des Carnets de Julie

 Liens utiles

Angélique Doucet :

Angélique Doucet a décidé il y a une quinzaine d’années de quitter son poste d’adjointe de direction pour un changement radical. Elle s’installe a Châtelus, un petit village situé en face des falaises de Presles et à côté des grottes de Choranche au cœur du Vercors, pour créer sa ferme avec l’aide des habitants du coin qui lui ont transmis leur savoir-faire.

http://www.lafermeduclos.fr/

Gilles Dacierfalque :

Gilles Dacierfalque est le compagnon d’Angélique Doucet. En 2007, il tombe amoureux du Vercors et décide de s’y installer. Depuis, il a restauré six maisons du petit village qu’il propose aujourd’hui à la location.

http://www.cabanecafe.com

Séverine Belle :

C’est dans la ferme qui appartenait à son arrière-grand-père, construite en 1802 à Saint-Hilaire-du-Rosier, que Séverine Belle a installé son moulin à huile de noix. Un retour aux sources pour cette jeune femme issue d’une famille de nuciculteurs, qui a eu envie de se réorienter après treize ans d’expérience professionnelle citadine.

http://www.moulinlabellehuile.fr/

Antoine Dépierre :

Il y a 7 ans, Antoine Dépierre quitte sa vie trépignante londonienne en hôtellerie restauration pour s’installer dans la maison de campagne familiale, à Auberives en Royans, avec un défi fou : planter de la vigne autour du domaine. Un changement radical de vie qui lui vaudra le surnom autoproclamé d’hurluberlu du village.

https://www.domaine-mayoussier.com/

Stéphane Paol :

Après une formation aquacole en 1995, Stéphane Paol a décidé de fonder sa pisciculture bio au cœur du parc naturel régional du Vercors. Sa structure élève dans le respect de l’environnement les poissons qui seront ensuite commercialisés en circuit court.

https://www.pisciculturepaol.com/