LE PAYS TURSAN – samedi 20 octobre 2018

Actualités Les Carnets de Julie

Julie nous emmène découvrir les Landes, réputées pour l’immense forêt de pins maritimes, et notamment dans le sud du département où elle retrouve son ami de longue date, le chef étoilé Michel Guérard, qui lui servira de guide dans son parcours gourmand. Installé depuis 1974 dans le Tursan, terre vallonnée couverte de vignes, le chef est très attaché à ce territoire riche en bons produits et producteurs passionnés : vins, pintades, porcs gascons… il partagera avec Julie et vous toutes ses meilleures adresses.

Toutes les recettes de l’émission :

Regardez l’émission du 6 octobre en replay sur le site officiel des Carnets de Julie

Maryse et Odile Labrouche : ces deux sœurs, landaises d’origine, détiennent un grand nombre de recettes traditionnelles familiales qu’elles aiment cuisiner ensemble. Elles sont aussi très actives au sein de la ferme de Stéphane (fils de Maryse), producteur de porcs gascons sur la commune de Vielle Tursan.

Michel Guérard : né dans une famille de bouchers-éleveurs, c’est en observant sa grand-mère tourner une pâte feuilletée qu’il décide de devenir « magicien en maison de cuisine ». Il devient M.O.F en 1958 puis ouvre son premier restaurant, le Pot-au-feu, en 1965 à Asnières. Mais c’est plus au sud, à Eugénie-les-Bains, qu’il ouvre son 2e restaurant, en 1974. Il y a développé le concept de Cuisine Minceur Santé. Aujourd’hui, le restaurant de Michel Guérard à Eugénie-Les-Bains a 3 étoiles au guide Michelin.
http://www.michelguerard.com/domaine/histoire/

Stéphane Labrouche : producteur de porcs gascons installé à Vielle-Tursan, il les élève en plein air et dans un souci du bien-être animal. Il produit ses propres céréales qu’il donne à manger à ses cochons. Stéphane transforme et produit des conserves et charcuteries.
http://www.fermedesvallons40.fr

Jean-Luc Dupouy : président de l’association des quilles de 9 d’Arboucave, il est un adepte de ce sport, essentiellement pratiqué dans le Sud-Ouest et en particulier en Béarn, en Bigorre et dans le sud des Landes.

Gilles Bartholomo : en reprenant l’activité de son grand-père, il fait perdurer la tradition artisanale du tonnelier d’armagnac, car aucune machine n’a à ce jour remplacé l’homme dans la fabrication des barriques. Dans son atelier, il sèche, prépare le bois, l’ajuste, l’assemble, le poli, le chauffe, le resserre.
2205 route de Saint-Vidou 40190 Le Frêche

Josselin de Ravignan : propriétaire récoltant situé à Perquie, sa famille perpétue depuis bientôt 3 siècles les méthodes d’élaboration de l’Armagnac, ne produisant que des millésimes. Il fait vieillir leur eaux-de-vie au moins dix ans en fûts, afin qu’elles prennent leur belle robe dorée et acquièrent toutes leurs saveurs.
https://armagnac-ravignan.com/ledomaine/

Henry Bastellica : acteur pionnier de l’agriculture biologique installé à Verlus, il y cultive des fruits et légumes sous serres ou sur ses 12 hectares de champs et prairies où tout a été conçu de manière écologique. Il a développé une posture de recherche et d’innovation qui vise à redécouvrir des fruits et légumes anciens.
www.valdessources.com/