Mes 4 balades « coups de cœur » à Rome

Billets d'humeur

Je ne connais personne qui ne soit pas tombé sous le charme de Rome et j’ai voulu profiter de la pause estivale pour faire découvrir la capitale italienne à ma petite famille. Nous avons arpenté la ville au rythme de son histoire, de ses monuments, de sa culture et bien sûr, de ses adresses gourmandes. Voici un petit condensé de notre périple qui pourra sûrement vous inspirer pour votre prochain weekend à Rome.

1. Campo de’ Fiori

C’est autour du principal marché alimentaire de Rome que se trouvent des épiceries fines incontournables comme Roscioli et, à deux pas, sa boulangerie, Antico Forno Roscioli, où l’on vient de loin pour les pizzas à la coupe et quelques gâteaux della casa.

Presque adossé au Forno, on découvre l’un des meilleurs glaciers de Rome : Fatamorgana. Il existe plusieurs boutiques de cette enseigne dans différents quartiers de Rome : Monti, Prati, Trastevere…. Si vous êtes fan de chocolat noir comme moi, ne passez pas à coté de la glace « Madagascar ». Et pour les aventuriers, le sorbet cacao s’aromatise aussi au piment ou au tabac. Comble du raffinement, vous pouvez choisir entre pistaches de Bronte ou de Syrie, avis aux foodies.

Si vous voulez goûter une véritable pizza romana, direction la pizzeria Emma. Qu’a-t-elle de différent de la pizza napolitaine ? La pâte est très fine, étalée au rouleau, à vous de choisir votre école. Goûtez la bianca aux fleurs de courgettes, un hit !

Ce n’est pas bien loin et la balade est jolie : laissez-vous porter vers la place Farnèse qui abrite l’un des bâtiments les plus élégants de Rome, bel exemple d’architecture Renaissance : le palais Farnèse qui est aussi l’ambassade de France. Veinards !

C’est le moment de franchir le Tibre pour découvrir Trastevere…

2. Trastevere

Quartier de charme, façades couvertes de végétation, ruelles étroites, boutiques tendances, les restos et les bars occupent le terrain et donnent le ton. Depuis le temps que c’est le quartier qui « monte », il est en voie de gentrification. Il n’en reste pas moins qu’il est bourré de charme et qu’il est agréable d’y flâner de jour comme du nuit.

Les meilleures carbonara ? Chez Pasta e Vino, come na vorta. Pas de terrasse mais une déco charmante et des pâtes fraîches à tomber ! Leurs tagliatelles aux cèpes ou les strozzapreti à la farine complète sont tout aussi irrésistibles.

Au bout de la rue, j’ai craqué (surtout ma fille !) pour les œuvres de Harvey : cet artiste customise des Converses aux couleurs de votre chanteur ou de votre héros préféré. Pour nous ce fut Masha et Michka, poiture 25.

3.Piazza del Popolo et Villa Borghèse

Contrairement à son nom, la « place du Peuple » est le point de départ des rues les plus chics et les plus chères de Rome. Adossé aux jardins de la Villa Borghèse qui le surplombent, l’Hôtel de Russie affiche 5 étoiles méritées. Pas sûre d’y dormir mais on peut au moins déjeuner dans leur exquise cour-jardin. Le buffet est orchestré par l’immense chef italien Fulvio Pierangelini, immanquable.

De là, oubliez l’avenue Montaigne locale (la via del Babuino) et prenez de la hauteur en grimpant jusqu’au Pincio, le plus beau point de vue sur la ville et qui est aussi l’une des portes des jardins de la Villa Borghèse. Louez une voiturette électrique ou un vélo à 4 places (15 à 25 euros l’heure quand même…) pour gravir ses monts et découvrir ses trésors. Un super spot pour les enfants où plusieurs petits parcs de jeux jalonnent les jardins. Si vous avez anticipé votre parcours (réservation obligatoire), prolongez votre visite par la découverte des collections de la Galerie Borghèse, sans doute le plus beau musée de Rome. Attention, choc esthétique !

Terminez votre périple par un apéritif au soleil couchant à la Casina Valadier. Construit sur commande de Napoléon, ce bâtiment néoclassique abrite un restaurant gastronomique sans grand intérêt mais le bar offre une vue époustouflante sur les toits de Rome.

4. Panthéon

Quelques marches depuis la Villa Borghèse et vous voilà sur la piazza di Spagna. Empruntez la via delle Carrozze et arrêtez-vous au numéro 42, ma boutique de bijoux préférés. Tout est fait main dans leurs ateliers. Traversez la via del Corso et ses boutiques impersonnelles, et tracez jusqu’au Panthéon. Comme je vous envie… Epicentre de Rome, ouvert sur la ville par son colossal portique à colonnades, le Panthéon avale et recrache des flots de touristes sans discontinuer. Pas excitant a priori si ce n’est que ce temple est unique au monde : rond et ouvert au sommet, il laisse entrer les rayons du soleil, formant un cadran solaire sur ses caissons. Bâti au 1er siècle av. J.-C. et dédié à toutes les divinités antiques, il fut reconstruit il y a 19 siècles sous l’impulsion de l’empereur Hadrien. Symbole de la puissance et du génie de l’Empire romain, le Panthéon est sans doute l’un des monuments les plus envoûtants de Rome. En son cœur, l’empereur rendait justice sous la plus vaste coupole de l’antiquité. Tellurique. Pour vous remettre de vos émotions, arrêtez-vous à l’Antica Salumeria sur la piazza della Rotonda.

A gauche en sortant, vous tomberez sur une charcuterie de rêve où l’un peut grignoter sur place ou acheter de quoi réussir la vraie pasta carbonara, spécialité romaine : pecorino, parmesan (je vous conseille le 24 mois) et guanciale (joue de cochon salée et affinée).

Plein de restos « attrape-gogo » dans ce quartier mais une table sort du lot : Armando al Pantheon, allez-y les yeux fermés…

Mais ouvrez-les au sommet de l’Hôtel de la Minerve ! Sur la place du même nom, à 50 mètres du Panthéon, se trouve l’un des rooftops les plus magiques de Rome (avec le Fortyseven du côté de la Bocca della Verità !). Allez-y pour boire un Bellini ou un Spritz au coucher du soleil.

En bonus :
Un hôtel ? Le Singer (siège italien du fabricant de machines à coudre), un hôtel de charme entre le Panthéon et la Fontaine de Trevi. Avec son élégant rooftop, un resto sans fausse note bénéficiant d’une très belle terrasse et un accueil adorable. La déco mixe les époques et les marbres italiens avec succès.

Les adresses :

Roscioli
Via dei Giubbonari, 21/22, 00186 Roma
www.salumeriaroscioli.com

Antico Forno Roscioli
Via dei Chiavari 34, 00186 Roma
www.anticofornoroscioli.it

Fatamorgana Gelato
Via dei Chiavari, 37, 00186 Roma
www.gelateriafatamorgana.com

Emma
Via del Monte della Farina, 28, 00186 Roma
www.emmapizzeria.com

Palais Farnèse
Piazza Farnese, 67, 00100 Roma
https://it.ambafrance.org/Visiter-le-Palais-Farnese-414

Pasta e Vino, come na vorta
Vicolo de’ Cinque, 40, 00186 Roma
www.facebook.com/pastaevinocomenavorta

Hôtel de Russie
Via del Babuino, 9, 00187 Roma
www.roccofortehotels.com/fr/hotels-and-resorts/hotel-de-russie/

Monte Pincio
Viale Gabriele D’Annunzio, 00187 Roma

Galerie Borghèse
Piazzale Scipione Borghese, 5, 00197 Roma
www.galleriaborghese.beniculturali.it

Casina Valadier
Piazza Bucarest, 00187 Roma
www.casinavaladier.com

Panthéon
Piazza della Rotonda, 00186 Roma
www.facebook.com/pantheon.polomusealelazio

Antica Salumeria
Piazza della Rotonda, 4, 00186 Roma
https://anticasalumeriapantheon.business.site/

Armando al Pantheon
Salita dei Crescenzi, 31, 00186 Roma
www.armandoalpantheon.it

Grand Hôtel de la Minerve
Piazza della Minerva, 69, 00186 Roma
www.grandhoteldelaminerve.com

Singer
Via Alessandro Specchi, 10, 00186 Roma
www.singerpalacehotel.com

Fortyseven Hotel
Via Luigi Petroselli, 47, 00186 Roma
www.fortysevenhotel.com