presentation_gratin_cdj

LE GRATIN DAUPHINOIS – 01 octobre 2016

Les Carnets de Julie

Cultivée depuis le XIII ème siècle par les Incas de la Cordillère des Andes, la pomme de terre autrefois appelée « papas », a commencé son voyage vers l’Europe avec les conquistadors espagnols. Elle est introduite en France dès le début du 16 ème siècle mais sera longtemps boudée, et réservée à l’alimentation des animaux.

Ce n’est qu’au 18 ème siècle qu’Antoine-Augustin Parmentier réussi à force d’ingéniosité et de persévérance, à mettre les qualités de la pomme de terre en lumière.

Depuis le 19ème siècle la pomme de terre est devenue un aliment phare de la gastronomie, des tables populaires aux plus bourgeoises, renouvelant sans cesse leur présentation et leur préparation.

Le gratin dauphinois, est une recette qui nous vient du Sud de la France, dans l’ancienne province du Dauphiné. Le mot gratin tire son origine quant à lui d’un plat qu’on détache du plat en « grattant ». Le nom du « gratin dauphinois » a été évoqué pour la première fois le 12 juillet 1788. Aux portes de la révolution Française, le Duc de Clermont-Tonnerre alors lieutenant général du Dauphiné, donnait un dîner offert aux officiers municipaux de la ville de Gap. Mais ce plat a cependant été créé bien avant d’être officiellement nommé. En effet, la proximité de la Savoie et du Dauphiné avec la Suisse leur a permis de connaitre la pomme de terre bien avant le reste de la France.

A la fin du 19ème, le gratin dauphinois s’impose dans les auberges du Vercors… et aujourd’hui encore il reste un met apprécié de tous.

Toutes les recettes de l’émission :

Regarder l’émission du 01 octobre en replay sur le site officiel des Carnets de Julie