Massif_maures_CDJ

Le Massif des Maures – 6 février 2016

Les Carnets de Julie

C’est depuis le village de pêcheurs de Saint Tropez, que Julie nous retrouve pour commencer cette émission à cheval entre le Golfe de Saint-Tropez et le Pays des Maures.
Ce voyage va être l’occasion de découvrir les influences, l’histoire et les caractéristiques qui font la cuisine locale, à la fois empreinte de la pêche, de la chasse et marquée par les traditions ancestrales de l’intérieur des terres.

Le Pays des Maures, dont la capitale est Collobrières, s’étend de la vallée du Gapeau à celle de l’Argens, entre une côte échancrée de larges baies ponctuées de caps et une longue dépression bordée par la vallée de l’Aile séparant des plateaux calcaires. Ce massif cristallin, d’une soixantaine de kilomètres de long sur une trentaine de large, est constitué de trois chaînes arrondies coupées de ravins sauvages aux versants couverts de forêts où s’enfoncent des sentiers odorants.

De plages en caps, la presqu’île de Saint-Tropez forme une excroissance. Le pays des Maures tire son nom du provençal « mauro » qui signifie bois sombre en référence à la couleur foncée de ses collines peuplées de chênes-lièges. La forêt des Maures accueille à ce titre, la plus belle subéraie française avec 45 000 hectares de chênes lièges.

Ancien port de pêche et de commerce, devenu petit à petit un port de plaisance de renommée internationale, Saint Tropez fief des célébrités conserve son charme irrésistible. Ses quais sont célèbres pour recevoir les plus beaux yachts du monde, mais on y trouve aussi d’authentiques pêcheurs ainsi que leurs barques traditionnelles, les pointus.

Toutes les recettes de l’émission :

Regarder l’émission du 6 février en replay sur le site officiel des Carnets de Julie