Chapon rôti

Savoir rôtir un chapon

Billets d'humeur

Savez-vous ce qui se passe lorsque l’on retire ses « attributs masculins » à un poulet ? Et bien il engraisse naturellement, jusqu’à peser 6 kg. Normal que l’on ait plus facilement tendance à l’embonpoint que ces messieurs, c’est génétique. Revenons à nos chapons car c’est d’eux dont il s’agit. Ces poulets de luxe que l’on ne peut s’offrir qu’une fois l’an. C’est maintenant ! Mais attention, gros poulet ne signifie pas qu’il faut ajouter 20 minutes de cuisson à votre poulet rôti du dimanche.

Sa taille implique quelques précautions : pour qu’il cuise à coeur sans se dessécher, je vous conseille de commencer par le pocher en l’immergeant 20 minutes dans un bouillon brûlant. Egouttez-le puis farcissez-le de pommes à la sauge par exemple. Evitez les farces au lard car la chair du dodu est déjà très grasse. Déposez-le ensuite sur la plaque du four entouré de ses abattis, enduisez-le d’un peu de beurre pour faire croustiller la peau et laissez-le cuire 2 heures à 150°C (th. 5) en l’arrosant comme il se doit.

Une demi-heure avant la fin, placez des pommes en quartiers autour de l’animal et augmentez le four à 200°C (th. 6-7) pour qu’il soit parfaitement rôti. N’oubliez pas de le laisser reposer au moins 20 minutes, sous une feuille de papier d’aluminium avant de le trancher. Et savourez le succès. C’est pas compliqué !